La reconstruction du bulbe paranoïaque (extrait)

Film expérimental crée à partir des images du court-métrage Le bulbe tragique (2016) de Guillaume Vallée. Réalisé dans le cadre d'une résidence de création à La Bande Vidéo en avril 2017. Musiques de Hazy Montagne Mystique, Maxime Corbeil-Perron et Jean-Sébastien Truchy. Lien vers le site de l'artiste.

Guillaume Vallée, 2017 [00:11:17]

en ligne

No. : NV1-1790

New Millennium Workout Routine (extrait)

La vidéo New Millennium Workout Routine s’inspire d’un programme d’exercices conçu en 1999 par le gouvernement sud-coréen qui devait « assurer la santé de la nation pour le prochain millénaire ». Présentant le corps démultiplié et chorégraphié de l’artiste, la vidéo se veut une invitation à l’engagement citoyen. Présenté dans notre espace d'espace d'exposition en 2017, dans le cadre de l'évèvement Manif D'Art 8. Lien vers le site de l'artiste.

Yaloo , 2017 [00:01:57]

en ligne

No. : NV1-1493

Video Pistoletto

Inspiré des œuvres performatives de l'artiste italien Michelangelo Pistoletto consistant à briser de grands miroirs, Oli Sorenson revisite les traditions de l'Arte Povera en utilisant les matériaux propres aux nouvelles technologies. Ainsi, Sorenson conteste les principes générateurs de l'art en créant des œuvres à partir de la destruction de composantes électroniques. Vidéo Pistoletto présente une action paradoxale forgée dans la fuite vers la désuétude et le gaspillage médiatique qui résulte de notre consommation frénétique actuelle. Une performance devant public a eu lieu dans le contexte de la Nuit blanche, un évènement de Impulsion/Impulse : Grand sommet pancanadien des arts médiatiques. En collaboration avec Manif d'art. Caméra: Ricardo Savard Lien vers le site de l'artiste.

Oli Sorenson, 2016 [00:10:00]

en ligne

No. : NV1-1677

Quoi? L'Éternité.

Une coproduction de Sherpa et La Bande Vidéo. Réalisée dans le cadre du Programme de Soutien à l'éducation Populaire Autonome du Calq. Jeu et chat: Véronique Lamontagne Caméra, montage et trame sonore: Moïa Jobin-Paré Réalisation et trame sonore: Alexandre Demard

Alexandre Demard, Moïa Jobin-Paré, 2015 [00:05:15]

en ligne

No. : NV1-15

Post K-O

Lors d'une résidence de création à La Bande Vidéo, l'artiste a travaillé avec les acteurs Caroline Boucher-Boudreau et Jocelyn Pelletier. Ceux-ci ont servi de modèles pour une étude scénique. Ils ont performés sur scène, éclairés par une projection de motion design et filmé simultanément. Un travail d'édition et de montage a ensuite été réalisé. Le site de l'artiste: justinroyart.com

Justin Roy, 2015 [00:04:40]

en ligne

No. : NV1-1504

La machine à remonter le temps

Une vidéo, c'est une série de petites boîtes - quelques dizaines par seconde - qui permettent de ranger le temps quand on n'en a plus besoin. A video is a series of small boxes — a few dozen per second — in which time can be stored when it is no longer needed. Réalisé suite à une commande du Conseil québécois des arts médiatiques dans le cadre du 50ème anniversaire de l'art vidéo. Projeté en première aux 26èmes Instants Vidéos (Marseille, novembre 2013). Caméra : Ricardo Savard. Produit avec l'aide de La Bande Vidéo.

Jocelyn Robert, 2013 [00:01:31]

en ligne

No. : NV1-1305

Corps Étrangers

Corps étrangers, réalisée à l'occasion d'une résidence d'exposition à La Bande Vidéo, s'articule autour d'esquisses animées inspirées des réflexions de l'artiste sur la représentation du corps. Dans la version installative, trois projections sont jumelées à de la musique corporelle, permettent une expérience immersive. L'artiste utilise ici l'animation en linogravure et en peinture de lumière (light painting) pour faire vivre au spectateur le sentiment d'étrangeté que peut parfois lui inspirer son propre corps. Il s'agit ici de la version monobande. L'ambiance sonore est signée par le groupe montréalais BoomJacak. Cette oeuvre a remportée de nombreux prix.

Nicolas Brault, 2013 [00:04:12]

en ligne

No. : NV1-1322

Fréquence 6

Dans Fréquence 6, Eugénie Paradis-Charette pratique la cohérence cardiaque, un contrôle volontaire de la respiration qui permet au cœur et au souffle de se coordonner. À raison de six respirations par minute, le cœur bat plus lentement et se met en état de neutralité émotionnelle. Plusieurs hormones liées au bonheur se diffusent alors dans le corps. L’artiste invite ainsi le spectateur à ressentir son bien-être pour le partager avec elle lors d’un contact direct, intime et réconfortant. Réalisé dans le cadre d'une résidence à La Bande Vidéo.

Eugénie Paradis-Charette, 2013 [00:02:21]

en ligne

No. : NV1-1304

« 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 »